Accueil du site > Aéroport > Profond mécontentement des riverains.

Profond mécontentement des riverains.

lundi 2 janvier 2012

La coordination des associations protestent avec véhémence sur le mépris des autorités administratives et aéroportuaires. En clair, les riverains sont priés de subir...les nuisances et la charte de protection risque de devenir inutile.

La présente lettre au sous-préfet préfigure la radicalisation du mouvement face à une absence de dialogue

Turenne-Environnement pense qu’il faut publier ce texte.

Coordination des associations des riverains et de l’environnement de l’aéroport de Brive Souillac

À

Monsieur le Sous Préfet de la Corrèze Sous Préfecture 19100 BRIVE Chartrier, le 22 décembre 2011 Copie : Messieurs les Maires des communes concernées, Mr Blanchet, Mr Daniel

Objet : charte de l’environnement de l’aéroport de Brive Souillac.

Monsieur Le Sous Préfet,

A la suite à la réunion du 21 décembre 2011 à l’aéroport, réunion en nombre restreint et dont les membres avaient été désignés lors du précédent comité de suivi du 30 novembre dernier, les associations de riverains et de l’environnement de l’aéroport de Brive Souillac tiennent à exprimer par ce courrier leur déception voire leur profond mécontentement concernant le déroulement du processus d’évolution de la charte, charte établie avant même l’ouverture de l’aéroport, nous le rappelons.

Tout d’abord nous voudrions noter le déséquilibre dans la représentation puisque le collège des utilisateurs était représenté par trois personnes contre une personne pour les autres collèges.

Mais surtout, il s’agit d’une complète incompréhension sur l’objectif de cette réunion qui à notre avis devait examiner chaque article de la charte pour en proposer des évolutions si nécessaire, voire rédiger de nouveaux articles rendus indispensables par la mise en service de l’aéroport.

Seule a été proposée la modification de l’article sur la voltige. A ce propos nous rappelons que nous voulons que soit inscrit que les associations se prononceront seulement après le constat de la mise en œuvre des actions et la mesure de leurs impacts sur les riverains.

Concernant l’ensemble des autres articles nous avons eu systématiquement une fin de non recevoir en s’appuyant sur le fait que cela n’avait pas été abordé lors du comité. Seules quelques modifications de forme ont été opérées.

Nous pensions au contraire que cette réunion, en petit comité, avait justement pour but de discuter des améliorations attendues et d’en rapporter ensuite à la CCE qui devait statuer. En effet nous ne voyons pas comment chaque article à modifier ou à créer va être discuté en réunion plénière.

Nous avions des demandes précises, déjà évoquées en comité de suivi, concernant les activités répétitives autour de l’aéroport : interdiction des tours de piste le dimanche et jours fériés, imposition d’un sens de décollage et d’atterrissage, encadrement de l’activité de parachutisme, équipement de réducteur de bruit sur tout appareil effectuant des tours de piste. La discussion n’a même pas été acceptée…… rien……

…/…

Alors qu’il est écrit et maintenu dans le préambule que « La charte de l’environnement concrétise la volonté des différentes parties d’inscrire par le dialogue, la transparence et les engagements concrets, l’activité de l’aviation dans son environnement en préservant la qualité de vie des riverains de l’aérodrome » nous avons aujourd’hui le sentiment profond qu’il n’y a pas de réelle volonté d’aller dans le sens du respect des riverains et de travailler sur l’amélioration réelle de la charte. Pire, chaque fois qu’un thème était abordé c’était pour en rajouter de la part des utilisateurs :

La fermeture de l’aéroport à 22 heures est « trop tôt l’été » Des entrainements de parachutistes des semaines entières, « restent de l’occasionnel » L’aéroclub propose l’installation d’un atelier de maintenance pour avions de loisir Impossibilité d’imposer dans la charte un sens d’atterrissage et de décollage « Il faut leur payer » les réducteurs de bruit pour tous les appareils en tours de piste  Installation imminente d’un atelier de maintenance d’hélicoptère Maintien de WE de voltige etc.…

Sans vous parler des réflexions « en termes fleuris » sur le fait qu’ils pouvaient s’exonérer du respect de la charte.

Face à cette attitude que nous ressentons de plus en plus comme provocatrice et méprisante, il devient très difficile pour les associations de rester constructives et de ne pas se radicaliser. Nous sollicitons de votre part qu’une réunion du comité ou de la CCE soit programmée dès les premiers jours de janvier, car nous ne voyons plus ou est le respect mutuel que vous appelez de vos vœux.

Dans cette attente,

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Sous Préfet, l’assurance de notre considération distinguée.

Philippe Barbier Vincent Delbos Président de l’association de Chartrier –Ferrière Président des Hameaux de Cressenssac Défense environnement

Philippe Guergen Antoine Thieffry Président de l’association de Cressenssac, Président Turenne-environnement Quercy-Périgord contre les nuisances de l’aéroport

Philippe Lécharny Président de l’association pour la Sauvegarde et la Défense du Causse Corrézien

Les courriers sont à envoyer à Association de Chartrier-Ferrière défense environnement Mairie de Chartrier Ferrière 19600 CHARTRIER FERRIERE Mail : chartrier.defenvi@gmail.com

4 Messages de forum

  • 2 janvier 2012 20:26, par François MOINET Profond mécontentement des riverains.

    Bonjour, J’ai relayé votre post. Si vous n’êtes pas d’accord, faites le moi savoir.

    http://www.scoop.it/t/demarches-citoyennes

    Cordialement

    Voir en ligne : Aérodrome de Cressensac

  • Pourquoi ne pas déplacer les villes à la campagne..... Sous le couvert de l’environnement vous etes des extrémistes....

    Vincent Un des 60 000 passagers heureux de prendre l’avion....depuis Brive Souillac

    • Réponse à Vincent,

      Je ferais remarquer que pour des extrémistes nous ne formulons notre mécontentement que sur les activités répétitives autour de l’aéroport (voltige, parachutisme, instruction, exercices militaires) et à aucun moment nous ne remettons en cause les avions de ligne dont, j’ai cru comprendre, vous bénéficiez. D’autre part en l’espèce c’est plutôt la ville qui a exportée ses nuisances à la campagne, et je pense que pour vous faire un tel défenseur des nuisances sonores vous habitez surement dans une des communes riveraines de l’aéroport.

      Philippe riverains

  • Très sympa ton site internet, bonne continuation aux auteurs

    assurance auto entrepreneur matmut|

    assurance auto la moins chere pour jeune conducteur|assurance auto collection flotte|assurance auto la moins chere|assurance auto - assurance auto jeune conducteur|assurance auto collection maif|assurance auto jeune conducteur matmut - comparateur assurance auto

 


L’association | Contacts | Adhésions | Assemblées générales | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site