Accueil du site > Projets routiers > Communiqué de la coordination"Les Voies du Bon Sens"

Communiqué de la coordination"Les Voies du Bon Sens"

mardi 15 novembre 2011

En réponse aux propositions d’Andros parues dans la presse.

Quand la Voie de la Sagesse rejoint « Les Voies du Bon Sens » Ou Quand la Voie d’avenir emprunte le Fer

La Coordination « Les Voies du Bon Sens »* accueille favorablement les récentes déclarations de M.Gervoson PDG d’Andros concernant l’alternative ferrée au problème de « désenclavement » du Nord du Lot dans le cadre de l’acquisition de l’ancien site de Jacob Delafon. La principale entreprise concernée par une nouvelle voie, considère le ferroviaire comme LA solution. Nous saluons ce choix exprimé par l’entreprise Andros soucieuse du développement durable et nous lui apportons tout notre soutien dans cette démarche responsable. Rappelons que dès 2008 l’activité associative** a mis en avant la complémentarité ferroviaire, notre Coordination a défendu, à plusieurs reprises lors des réunions de Comité, cette alternative. Nous soutenons cette solution et engageons les Conseils généraux du Lot et de la Corrèze à s’impliquer avec les régions dans cette alternative ferroviaire pour l’avenir de nos territoires. Cette solution présente l’avantage d’abandonner définitivement le projet coûteux de création de nouvelle voie dite d’avenir (T3 et T1), de soulager nos axes routiers, de permettre leur rénovation et sécurisation et au final de faire faire de substantielles économies aux contribuables lotois et corréziens. Dans ce but, nous demandons au Conseil général du Lot un nouveau rendez-vous pour connaitre notamment sa position sur les trois questions suivantes :

1. Partage-t-il l’opinion de Mr Gervoson selon lequel dans cette hypothèse, la route « n’est plus un problème » ?

2. A quel coût pour la collectivité le Conseil Général estime-t-il l’alternative ferroviaire proposée par Mr Gervoson ? Compte-t-il la soutenir financièrement ?

3. Compte-t-il dans ces conditions poursuivre des études qui ont déjà couté des centaines de milliers d’euros aux contribuables du Lot et de la Corrèze ?

Nous sommes dans l’attente de la décision du Tribunal administratif de Toulouse concernant un recours déposé par le Collectif contre la délibération du CG46. Jean-Claude Tassain (porte-parole de la Coordination des Voies du Bon Sens) * Association pour la protection du site et des activités de Cavagnac (APSAC), Association pour la sauvegarde du patrimoine de Cazillac, Association « Les Hameaux de Cressensac », Association pour la défense de la vallée de la Merlette (ADVM), Association pour la sauvegarde du patrimoine de Sarrazac, Association « Turenne-Environnement », Association « Va de l’Avant », Association « Terra Salva » à Cazillac

**Lettre ouverte du 2 octobre 2008 aux habitants du Nord du Lot par Turenne Environnement .


 


L’association | Contacts | Adhésions | Assemblées générales | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site